UN PREMIER PAS : BRAVO LES GRAINS DE SABLE

Action de l'equipage de l'Arctic Sunrise de  Greenpeace a 60 km au large de l'Irlande pour protester contre la peche au chalut par 1000 metres de fond. Les militants se sont mis a l'eau devant le bateau chalutier francais Pierre Jacques Matigny de Lorient travaillant pour la Scapeche, fournisseur des magasins Intermarche les Mousquetaires. Poissons surpeche banderole  " SOS Oceans, stop a la surpeche, Sobrepesca No "

Activists and crew members of the Greenpeace ship Arctic Sunrise protesting deep sea trawling at 1000 meters below sea level in front of french fishing boat Pierre-Jacques Matigny registered in Lorient and operated by the Scapeche for Intermarche supermarket chain. 60 miles North West of the north tip of Ireland.

In 2011, the Greenpeace's ships Esperanza and Artic Sunrise undertook two high sea campaigns in the North East Atlantic.  French and Spanish vessels are involved in deep sea fishery   activities particularly destructive, which are a perfect example of the bad fisheries management allowed by the European Common Fisheries Policy.

Intermarché vient d’annoncer que sa flotte arrêtera totalement la pêche profonde au plus tard en 2025 et que les supermarchés du groupe cesseront la vente d’espèces profondes. Merci à la petite équipe de Bloom et à Claire Nouvian qui n’ont cessé de pousser contre vent et marée pour que cela arrive. Photo 2011 : Greenpeace se mouille en plein Atlantique Nord au large de l’Écosse devant le chalutier Pierre Jacques Matigny opérant pour la Scapêche Intermarché de Lorient. Son chalut est en train de massacrer les fonds à 1000 mètres de profondeur détruisant ainsi des abysses dont nous ignorons presque tout. Cette méthode de pêche est la plus destructrice de l’histoire, sa place est au musée…