LES TERRITOIRES BLESSÉS A MORT PAR LE TRANSPORT ROUTIER

pierre_gleizes_160511_165139En France, des milliers de communes sont éventrées par le passage continu des poids lourds, une aberration économique, humaine et environnementale. Pendant ce temps, le détricotage du réseau ferré de 1913 érigé par Freycinet continu. À l’époque, 50 000 km de lignes reliaient la majorité des chefs-lieux de canton entre eux, un maillage suffisamment dense qui aurait pu nous permettre de vivre… sans camions. Uber Macron ne semble pas avoir inscrit la réhabilitation du réseau ferroviaire de 1913 sur son agenda ministériel.